×

musique

film

livre

food

festival

ecologie

kid

tourisme

rire

deco

sante


Deprecated: The PSR-0 `Requests_...` class names in the Requests library are deprecated. Switch to the PSR-4 `WpOrg\Requests\...` class names at your earliest convenience. in /home/muybeanoth/Muybean/wp-includes/class-requests.php on line 24

Interview: Georges, dirigeant de Roots Seeds Paris 15, un CBD shop à Paris

Raconte-nous ton parcours et comment t’est venu le désir d’entreprendre ?

Je viens de la Martinique, l’île qui a bercé mon enfance, et les opportunités professionnelles y sont assez limitées, il faut connaître du monde ou alors aller vers le fonctionnariat. Cela m’a poussé à voir les choses autrement, d’ailleurs comme beaucoup de compatriotes je veux dire, à mettre en avant ma créativité et faire de mon mieux pour m’en sortir. J’ai tout de même eu de nombreuses expériences professionnelles dans divers domaines, mais je me suis lancé très jeune dans l’entreprenariat. Il y a environ 30 ans, j’ai créé avec mon épouse une boutique de prêt-à-porter et d’accessoires, le tout confectionnés par nos soins. Quelques années plus tard, j’ai créé une petite entreprise de prestation de services spécialisée dans le transport de marchandises et dans les déménagements.

Ensuite je suis revenu au salariat pour diverses raisons… Je suis arrivé à Paris en 2001 pour répondre à une opportunité professionnelle dans l’informatique. Cette aventure a duré une dizaine d’années environ, ensuite j’ai suivi un cursus universitaire qui m’a permis d’obtenir un DUT GEA (gestion d’entreprise et administration) entre autres. Et pour finir j’ai occupé un poste de gestionnaire budgétaire et matériel au sein de la fonction publique. Toutes ces expériences m’ont apporté une grande maturité ainsi que de solides compétences !

Et du coup, il y a environ 2 ans, le CBD est arrivé en France et ces compétences t’ont permis de lancer ton business.

Exact. J’étais prêt. En 2018 La réglementation sur la commercialisation et la consommation de CBD s’est assouplie en France. C’est seulement à ce moment que j’ai découvert l’existence des produits CBD et que j’ai compris le retard qu’avait la France par rapport à d’autres pays. J’ai suivi de près cette affaire car je me suis très vite senti concerné, en effet, je fait partie des nombreuses personnes qui rejettent l’effet psychoactif du cannabis mais qui en admirent toutes les autres facettes. Les variétés de chanvre dépourvues de THC s’avèrent être la réponse à cette problématique.

J’ai eu un déclic puis tout s’est mis en place très naturellement. Et pendant mes démarches, bien qu’ayant rencontré de la frilosité chez mes interlocuteurs (qui ne pouvaient s’empêcher d’évoquer le cannabis récréatif), je n’avais aucun doute et j’ai foncé. J’ai fait le choix d’être franchisé pour justement avoir plus de poids face à eux… J’ai contacté Root’s Seeds Industry, l’un des pionniers français, et c’est ainsi que Root’s Seeds Paris 15 a vu le jour en janvier 2020. Avec de la maturité, de la détermination, et l’amour du bien-être au naturel.

Tout vient à point à qui sait attendre. C’est le message que je veux porter aujourd’hui à la communauté antillaise. Beaucoup de jeunes (et pas que) se sentent frustrés ou bloqués comme j’ai pu l’être par le passé. Ils ont envie de s’exprimer, de donner vie à leurs rêves. Hé bien travaillez dur et les choses se mettront en place devant vous en temps et en heure !

Peux-tu nous en dire un peu plus sur les produits que l’on trouve dans ton CBD shop ?

Chez Root’s Seeds Paris 15 on retrouve principalement 2 éléments qui sont le chanvre et le CBD, sous différentes formes. Le chanvre c’est du cannabis sativa cultivé depuis la Préhistoire dans le monde entier pour sa faible teneur en cannabinoïdes. Les utilisations industrielles sont diverses et variées et dans mon shop on retrouve le chanvre sous forme d’huile dans des produits alimentaires et cosmétiques, et aussi sous forme de fleurs séchées et autres dérivés. Actuellement, la Préfecture de Police de Paris essaie malheureusement de faire la guerre à la commercialisation des fleurs séchées en Île-de-France. Un projet de loi est même à l’étude, mais le gouvernement français irait alors à l’encontre de la Loi européenne. Par ailleurs les consommateurs pourraient tout à fait s’approvisionner dans les pays voisins ou alors se laisser tenter par le cannabis illégal, toujours présent sur l’ensemble du territoire. Il s’agit certainement d’ambitions politiques et pharmaceutiques auxquelles nous ne sommes pas dupes… Les magasins de chanvre subissent alors une nouvelle vague d’enquêtes, de perquisitions, voire de fermetures administratives régressives et totalement injustifiées; j’en ai moi-même fait les frais, mais je reste serein et confiant.

Quant au CBD, c’est le petit nom du cannabidiol, un cannabinoïde isolé en 1940, et très étudié depuis pour ses propriétés médicinales. Il est déjà présent dans plusieurs médicaments pour ses vertus contre les troubles inflammatoires, neurologiques et psychiques, et la science a fait plus récemment des découvertes prometteuses en cancérologie. Nos produits à base de CBD vous donnent donc accès à ce principe actif permettant de pouvoir soulager de nombreux maux chroniques de façon naturelle. Nos flacons compte-gouttes d’huile de CBD représentent le choix premium des clients affectés par ces lourdes pathologies.

Dans le chanvre, il y a d’autres composés intéressants que l’on retrouve dans nos rayons : le groupes des terpénoïdes, composés organiques aromatiques synthétisés par la plante et lui confèrent son odeur et son goût. C’est le cas de centaines de millions d’espèces et il existe plus d’une centaine de terpénoïdes pour le chanvre, donnant lieu à tout un panel de parfums. Les terpénoïdes possèdent également de nombreuses vertus pharmaceutiques, ce qui nous ramène à l’utilisation depuis l’Antiquité des huiles essentielles, tombées en désuétude avec l’avènement de l’industrie pharmaceutique … Il est important de se renseigner et de prendre du recul pour constater que la Terre nous offre tout ce dont on a besoin et en abondance.

Le public a l’air d’avoir apprécié l’arrivée du CBD en vente libre en France. Est-ce que cela laisse présager la démocratisation du cannabis médical dans les années à venir ?

Le cannabis médical est déjà utilisé depuis plusieurs années aux USA, et en réalité en France de nombreux patients commencent à dévoiler aux médias qu’ils ont recours au cannabis dit récréatif (avec des teneurs en THC significatives) pour se soigner ou pour les aider à mieux supporter les effets secondaires de leurs traitements, car le Tétrahydrocannabinol possède également de puissantes vertus. Ils se mettent en danger puisqu’ils s’exposent aussi bien à des trafiquants de rue qu’à des amendes voire à des peines judiciaires. La parole se libère, le débat est devenu national et le gouvernement a compris qu’il y avait là un enjeu de santé publique à ne plus taire.

Le Ministre de la Santé a alors autorisé cette année l’expérimentation du cannabis médical sur 3000 patients, sur l’ensemble du territoire. Lancé le 26 mars 2021, ce dispositif est prévu sur une durée de 2 ans, et il est probable en effet que cela s’étende, puis, que le cannabis encadré devienne à terme un médicament comme un autre, ce qui serait bénéfique pour de nombreux patients. On peut se demander si l’arrivée du cannabis médical en France pourrait avoir un impact sur les magasins de CBD. Personnellement je ne pense pas car beaucoup de nos clients cherchent justement à fuir le THC, y compris les personnes touchées par des maux chroniques.


Aucun article disponible...